Le toit végétal, la biodiversité au-dessus de votre tête

Un toit végétal, c’est quoi  ? 

Un toit végétal , c’est un véritable écosystème au-dessus de votre tête ! 

Le principe est simple, on recouvre votre toiture de végétation en tout genre. Qu’il s’agisse de peupliers, de chênes, de saules, d’arbustes ou encore de bambous, vous transformerez votre toit en un véritable espace vert, même en plein centre-ville. De quoi réjouir les papillons et les petites abeilles, mais pas que. Votre toit végétal aura un réel impact positif sur la qualité de l’air grâce à ses plantes et son substrat; le CO2 y sera capturé, tout comme les poussières volatiles. Vous obtiendrez ainsi un espace parfaitement équilibré et sain. C’est aussi une très bonne solution pour améliorer l’isolation thermique et acoustique de votre habitation. 

Il existe 3 types de toitures végétales  :

 

La toiture extensive, la version économique.

Le jardin sans trop d’entretien. 

Avec un coût d’installation moins important ( à partir de 100€ du mètre carré), la toiture extensive permet de faire des économies au départ mais aura plus de contraintes.

Vous aurez un choix de végétaux assez limité dû au substrat plus mince, mais cela vous demandera moins d’entretien par la même occasion. Votre inclinaison de toit devra être inférieure à 35% et la charge maximale par mètre carré sera de 100 kg.

La toiture semi intensive, le bon compromis.

Celle-ci permet une utilisation plus large par rapport à la toiture extensive mais est, par conséquent, plus coûteuse. La toiture semi intensive offre un grand choix de végétaux mais demande plus d’entretien et d’arrosage. Pouvant supporter jusqu’a 350 KG par mètre carré pour un prix qui peut varier entre 100€ et 300€, elle offre déjà, de nombreuses opportunités.

La toiture intensive : plus de possibilités.

C’est le véritable jardin au-dessus de votre tête ! Vous aurez l’occasion d’y planter ce que vous souhaitez, d’y faire un espace de gazon praticable, une terrasse voire même une pièce d’eau, la toiture intensive sera, par conséquent, la plus pesante avec 5OOkg par mètre carré et nécessitant le plus gros besoin d’entretien et d’arrosage. Son prix peut démarrer à 300€ par mètre carré.

Toit Végétal toiture plate Belgique

Quels sont les avantages d’un toit végétal ?

Une qualité d’air grandement améliorée.

Les végétaux présents sur le toit auront un grand impact quant à la capture des poussières et autres molécules indésirables mais aussi par rapport à leur capacité de retenir le CO2. De quoi purifier votre environnement de façon naturelle.

Une durée de vie augmentée.

Avec son isolation thermique et sa protection face aux intempéries et aux infiltrations d’eau, le toit végétal est un gros plus pour la durée de vie de celui-ci allant même jusqu’à la doubler.

En effet, un des plus gros points positifs qu’il apporte est sa grande aide à l’isolation. De quoi vous offrir une température tempérée tout au long de l’année et donc, par la même occasion, diminuer votre besoin et surtout votre coût énergétique.

Un atout esthétique.

La toiture végétale est en effet un bon moyen de vous démarquer du voisinage avec son côté jardin au-dessus de la tête. En plus de ramener de l’espace vert, et donc de la biodiversité supplémentaire, vous pourrez laisser libre cours à votre imagination pour embellir votre habitation. De quoi rendre jaloux votre entourage !

Une isolation acoustique supplémentaire.

La végétation retiendra les hautes fréquences et le substrat, lui, s’occupera des basses. De quoi se faire plaisir sans se soucier de déranger le voisinage.

Les atouts du toit végétal

Quels sont les inconvénients des toitures végétales ? 

Toit-végétal ses avantages

Un prix élevé.

Le prix d’un toit végétal est souvent un frein à l’achat, car il figure parmi les toitures les plus coûteuses à la construction. Notamment dû au poids qu’il doit supporter et à l’entretien nécessaire. Mais en s’orientant vers le long terme et, étant donné son rendement en matière d’isolation thermique, vous ferez de véritables économies financières et énergétiques. Sans oublier que votre toit vivra deux fois plus longtemps, ce qui n’est pas à négliger !

Un  « cache misères ».

Le toit végétal cache les problèmes. Effectivement, avec la végétation qui peut être très vaste, il est parfois compliqué de repérer les éventuels problèmes. La réparation de ceux-ci, demandera donc plus de temps et de travail.

Un gros entretien.

Mis à part pour la version extensive, il faudra entretenir votre toit comme un vrai jardin : ajouter de l’engrais, retirer les mauvaises herbes, replanter de la végétation et naturellement, arroser tout ceci. Il est vivement recommandé d’avoir la main verte.

Le toit végétal est une bonne solution environnementale et un chouette moyen de valoriser la biodiversité, même en milieu urbain. Cependant, il demande un minimum de sacrifice lors de sa construction et, comme tout espace vert, il aura besoin d’amour et d’entretien.

N’hésitez pas à demander conseil à nos experts.